samedi 19 octobre 2019

Habiter

Habiter un lieu, un espace, y faire halte de façon éphémère ou s’y poser durablement, n’est pas une mince affaire. Celui ou celle qui s’installe ne le fait pas inopinément. Auparavant, il a fallu chercher, tourner autour, dénicher le bel endroit. On y porte son corps, son passé, ses envies, ses rêves et des projets d’occupation, de partage et d’équilibre qui ont été longuement pensés et façonnés. C’est autour de cette vaste question – où, comment habiter (une maison, une chambre, une cabane, un appartement, etc.) – que Sereine Berlottier (avec ses textes, poèmes et proses) et Jérémy Liron (avec les reproductions de ses peintures) ont bâti leur livre. Fait de « traces et de trajets », il incite plus au nomadisme qu’à l’ancrage définitif. Et c’est cela qui le rend passionnant.

Son architecture est judicieuse. Aux façades, éléments de paysages, boîtes aux lettres, fenêtres perchées, vitres floues, gouttières, rambardes, portes de garage ou intérieurs presque vides (où dominent une palette de jaune et de belles nuances de vert) peints par Jérémy Liron répondent les cinq textes de Sereine Berlottier.

« S’il m’arrive de rêver à une maison inconnue, n’est-ce pas que je lui délègue des facultés d’accueil, une certaine disposition au bonheur, qui en ferait, sans que je puisse en définir plus longuement les contours, un lieu approprié, non pas tant au sens d’une possession qu’à celui d’une justice, d’une justesse, un lieu pour la paix, la respiration du corps et de la pensée, lieu favorable pour moi et ceux qui me sont proches ? »

Ses 144 fragments pour habiter, où sont assemblés pensées, réflexions, rêveries, extraits de lecture et souvenirs personnels, disent combien la notion d’habiter est délicate. Elle revient sur plusieurs épisodes de sa vie. Revoit les lieux où elle a vécu. Sait que dans certains d’entre eux, où elle ne retournera jamais, se trouve toujours une part d’elle-même. Quelques chambres, maison d’enfance, vieille ferme, appartements et bureaux logent ainsi dans sa mémoire. Et d’autres, rencontrés en rêves, au hasard d’une lecture ou d’un article de presse, lui ouvrent d’autres portes, l’invitant à élargir son champ d’investigation.

« Crise du logement, « mal logement », il me semble que ces mots tiennent étrangement à distance ce dont ils témoignent. Misère, malheur, vie dans l’inhabitable, inhabitable vie, serait-ce plus juste ? »
Son regard s’avère aiguisé, sensible et pertinent. Elle se réfère régulièrement à ceux qui ont beaucoup exploré le sujet. Leurs présences (notamment celles de Perec et de Bachelard mais également de Calvino et de son Baron perché qui se réfugie dans les arbres) sont autant de fenêtres qui éclairent un livre qui devient, lui aussi, à sa manière et au fil des pages, une maison habitée.

Sereine Berlottier et Jérémy Liron : Habiter, traces et trajets, éditions Les Inaperçus.

1 commentaire:

  1. Bonjour, je m'appelle Maria Lucas, Toulon, France. Après 5 ans de mariage, mon mari et moi nous sommes disputés jusqu'à ce qu'il me quitte enfin et se rende en Californie pour rencontrer une autre femme. Je sentais que ma vie était finie et que celle de mes enfants, pensaient qu'ils ne reverraient jamais leur père. J'essayais d'être forte juste pour les enfants mais je ne pouvais pas contrôler les douleurs qui tourmentaient mon cœur, mon cœur était rempli de chagrins et de douleurs parce que j'étais vraiment amoureux de mon mari. Tous les jours et toutes les nuits, je pense à lui et je veux toujours qu'il revienne vers moi. J'étais vraiment en colère et j'avais besoin d'aide. Alors, j'ai cherché de l'aide en ligne et suis tombé sur un témoignage suggérant que M. Amiso pourrait aider à trouver rapidement un ex. . Donc, j'ai senti que je devrais essayer. Je l'ai contacté et il m'a dit quoi faire. Je l'ai fait et il m'a jeté un sort d'amour. 48 heures plus tard, mon mari m'a vraiment appelé et m'a dit qu'il m'avait beaucoup manqué, à moi et aux enfants, tellement incroyable! ! Il est revenu le même jour avec beaucoup d'amour et de joie et s'est excusé pour son erreur et pour les souffrances qu'il a infligées à moi et aux enfants. Puis à partir de ce jour, notre mariage était plus fort qu’avant, tout cela grâce au Dr. Amiso, il est si puissant et j’ai décidé de partager mon histoire Divine sur Internet, à l’instar de Dr. Amiso, le véritable et puissant lanceur de sorts, à qui j’aimerais toujours priez de vivre longtemps pour aider ses enfants en ces temps difficiles, si vous êtes ici et que vous avez besoin de votre Ex, votre mari ou votre femme a été transféré à une autre personne, vous voulez être reconnu dans le monde ou vous marier avec l'amant de votre choix, promotion de l'emploi et succès, problèmes de santé et de couple, cas de divorce, ne pleure plus, j'ai découvert que prendre la phytothérapie Dr.Amiso était ce qu'il y a de mieux. Veuillez contacter le très puissant et puissant lanceur de sorts Dr.Amiso. Voici son email de contact à l'adresse: herbalisthome01@gmail.com

    RépondreSupprimer